Réforme du crédit d’impôt et du bonus automobile pour stimuler la « réindustrialisation »

Emmanuel Macron a dévoilé sa stratégie pour accélérer la réindustrialisation de la France, en réformant le « Crédit d’impôt industrie verte » et le bonus automobile. Il appelle également l’Union européenne à faire une pause réglementaire concernant les normes environnementales. La réindustrialisation est une priorité pour le chef de l’État, qui la considère comme « la mère des batailles » après les réformes des retraites.

publicité

Simplification des procédures et investissement dans les friches industrielles

Dans le but de réduire les délais d’implantation industrielle en France, Emmanuel Macron annonce la mise en place de procédures hypersimplifiées. Ces dernières permettront de diviser par deux les délais actuels.

publicité

Pour pallier la rareté du foncier industriel, la banque des territoires investira un milliard d’euros dans la dépollution des friches industrielles. Ce, afin de les rendre disponibles pour de futurs projets.

Soutien aux métiers d’avenir et crédit d’impôt pour l’industrie verte

Pour favoriser les métiers d’avenir et ceux en tension dans l’industrie, on investira 700 millions d’euros supplémentaires dans des formations spécialisées.

publicité

Par ailleurs, on créera un crédit d’impôt industrie verte. Ce, pour soutenir la production de batteries, pompes à chaleur, éoliennes et panneaux solaires. Ce crédit d’impôt, qui fera partie du projet de loi industrie verte, devrait générer 20 milliards d’investissements d’ici 2030.

Réforme du bonus écologique

Le bonus écologique à l’achat de voitures électriques sera réformé. Ce, dans le but de « prendre en compte l’empreinte carbone » de leur production et favoriser les véhicules fabriqués en Europe. De plus, les critères environnementaux seront pris en compte dans les commandes publiques. Cela, dès juillet 2024 au lieu de 2026. Notamment pour les produits clés de la décarbonation. À savoir les éoliennes et les pompes à chaleur.

publicité

Ces mesures annoncées par Emmanuel Macron visent à stimuler la réindustrialisation en France. La simplification des procédures, l’investissement dans les friches industrielles, le soutien aux métiers d’avenir et le crédit d’impôt industrie verte sont autant de mesures qui contribueront à renforcer le secteur industriel français. Toutefois, l’appel à une pause réglementaire européenne en matière de normes environnementales suscite des réactions mitigées.

publicité

D’autres publications dans 

florent-pagny-inquiet-se-confie-sur-son-combat-contre-le-cancer

Florent Pagny inquiet, se confie sur son combat contre le cancer

caf-beneficiez-de-cette-prime-exceptionnelle-de-1500-euros

CAF : bénéficiez de cette prime exceptionnelle de 1500 euros !

alerte-a-la-contamination-de-leau-du-robinet-interdiction-de-consommation

Alerte à la contamination de l’eau du robinet : interdiction de consommation

arnaque-leboncoin-conseils-pour-eviter-les-pieges-des-escrocs

Arnaque Leboncoin : conseils pour éviter les pièges des escrocs

rsa-des-inquietudes-face-au-projet-de-loi-plein-emploi

RSA : des inquiétudes face au projet de loi « plein emploi »

pension-de-reversion-des-modifications-prevues-a-partir-de-septembre

Pension de réversion : des modifications prévues à partir de septembre