Radars récemment installés en France : Des personnes mal intentionnées les ont déjà vandalisés

Pour assurer la sécurité routière, les responsables ont mis en place deux radars précisément, la mise en place de ces dispositifs de surveillance se tenait vers la fin du mois de juin. Mais, malheureusement, un mois après leur installation, ils ne sont plus en état de marche à cause des actes de vandalisme de certaines personnes mal intentionnées.

Deux radars vandalisés sur la D915

Le lundi 03 juillet dernier, les forces de l’ordre ont remarqué la destruction des radars récemment installés sur la D915. Une route reliant Forges-les-Eaux et Gournay-en-Bray. Pour faire leurs actes malsains, les vandales ont brûlé les deux pneus devant les deux radars provoquant immédiatement leur destruction. Le pire, les forces de l’ordre ont aussi distingué une croix gammée sur l’un des radars vandalisés. Malheureusement, on sait actuellement que les actes de vandalisme ne sont pas du tout nouveaux sur la D915. En effet, les deux précédents radars sur cette même route ont déjà subi le même cas l’année dernière. Et, ce n’est que la reproduction qui a eu lieu cette année.

Les autorités compétentes continuent leurs recherches dans la quête des auteurs de ce vandalisme

D’après les dernières informations, on ne connaît pas encore les réels auteurs de la destruction de ces biens publics. Cela, faute de témoignages et de preuves. A l’heure où nous parlons, ils se faufilent librement et se réfugient auprès de la société, sans aucun remord de la gravité de la situation qu’ils ont causée. Face à cela, les forces de l’ordre ne cessent de déployer des efforts pour les saisir et les arrêter. D’ailleurs, elles poursuivent leurs recherches en faisant recours à une série d’enquêtes.

Un acte impudique et regrettable mettant en danger les usagers de la route !

A la base, ces radars existent pour capter les excès de vitesse de certains automobilistes. Cela, toujours dans le but d’assurer la sécurité de tous les usagers de la route, les automobilistes et les piétons. Cependant, les acteurs de ce vandalisme ont largement choisi de faire recours à la destruction, plutôt que de se plier au Code de la route et ne pas mettre les autres en danger.

A titre informatif, détruire les biens publics est considéré comme l’une des erreurs fatales commises par un citoyen. Ainsi, en cas d’arrêt, celui qui envisage de se mettre à l’encontre de la loi ne s’échappera pas, en aucun cas, aux lourdes sanctions. À savoir, une peine de prison de 3 à 5 ans ainsi qu’une amende allant jusqu’à 75 000 euros.

D’autres publications dans 

Cigares à la crème pâtissière

Cigares à la crème pâtissière

Fondant aux pommes mascarpone Sans Pâte

Fondant aux pommes mascarpone Sans Pâte

Grégory Lemarchal et Karine Ferri : les détails de leur rencontre révélés

Grégory Lemarchal et Karine Ferri : les détails de leur rencontre révélés

Tarte en pâte filo à la crème et aux pommes

Tarte en pâte filo à la crème et aux pommes

Astuce simple pour nettoyer le lave-vaisselle

Astuce simple pour nettoyer le lave-vaisselle immédiatement et sans frais

L’eau de cuisson déborde : le secret pour l’arrêter est très simple !

L’eau de cuisson déborde : le secret pour l’arrêter est très simple !