Prime d’activité : mauvaise nouvelle si votre salaire augmente !

La prime d’activité est une aide financière destinée à soutenir les salariés à revenus modestes. Cependant, le montant de la prime d’activité peut diminuer, voire cesser si le salaire augmente au-delà des plafonds établis. Il est donc essentiel de prendre en compte cette évolution lors de la planification de ses revenus.

Une aide financière pour les travailleurs à faibles revenus

La prime d’activité a été créée dans le cadre de la loi de modernisation du système de santé et de protection sociale. Son objectif est d’aider les travailleurs à faibles revenus à améliorer leur pouvoir d’achat et à lutter contre la pauvreté. Cependant, il existe des critères stricts à respecter pour en bénéficier.

Pour être éligible, vous devez avoir au moins 18 ans. Vous devez également résider de manière stable et régulière en France, et déclarer vos revenus en France. De plus, vos revenus doivent être inférieurs à certains seuils fixés chaque année.

Montant et critères d’éligibilité

En France, pour bénéficier de la prime d’activité, il ne faut pas dépasser un plafond de ressources établi en fonction de la composition du foyer. Le montant varie en fonction des revenus du bénéficiaire. Mais aussi de sa situation familiale et du nombre d’enfants à charge. Les majorations sont prévues pour les foyers monoparentaux, les personnes handicapées. Mais également celles qui ont d’autres membres de leur famille à charge.

Le calcul de la prime d’activité repose sur une formule simple qui prend en compte divers facteurs. À savoir : les revenus du foyer, le nombre de personnes à charge, l’âge des enfants et la situation familiale. En France, le montant de cette prime versée par la CAF est actuellement de 595,24 €.

L’effet de décroissance de la prime d’activité en fonction des revenus

La prime d’activité présente une difficulté majeure : elle décroît à mesure que les revenus augmentent. Ainsi, plus un salarié gagne, plus le montant de la prime diminue, jusqu’à être totalement supprimée.

Par exemple, la prime disparaît à partir d’1,5 Smic pour un célibataire sans enfant. Par conséquent, le gouvernement doit veiller à ne pas pénaliser les ménages en fonction des modalités techniques choisies pour cette mesure.

Lorsqu’une personne bénéficie déjà de la prime d’activité, une augmentation de salaire peut entraîner une réduction du montant de cette aide de la CAF. Par exemple, un célibataire touchant un salaire net de 1 747 euros et bénéficiant d’une augmentation de 5% (+88 euros) verra ses revenus augmenter de seulement 54 euros. Tandis que la prime d’activité baissera de 34 euros.

Pour un couple sans enfant avec un revenu net de 3 000 euros, une augmentation de salaire de 150 euros se traduira par une hausse globale de 94 euros, mais la prime sera réduite de 56 euros.

D’autres publications dans 

Cigares à la crème pâtissière

Cigares à la crème pâtissière

Fondant aux pommes mascarpone Sans Pâte

Fondant aux pommes mascarpone Sans Pâte

Grégory Lemarchal et Karine Ferri : les détails de leur rencontre révélés

Grégory Lemarchal et Karine Ferri : les détails de leur rencontre révélés

Tarte en pâte filo à la crème et aux pommes

Tarte en pâte filo à la crème et aux pommes

Astuce simple pour nettoyer le lave-vaisselle

Astuce simple pour nettoyer le lave-vaisselle immédiatement et sans frais

L’eau de cuisson déborde : le secret pour l’arrêter est très simple !

L’eau de cuisson déborde : le secret pour l’arrêter est très simple !