Plus de 61 000 cas de piqûres de tiques en France : Les régions les plus à risque

En France, les piqûres de tiques sont préoccupantes lors des activités à l’extérieur, notamment dans les régions exposées. Alors que les moustiques suscitent déjà des inquiétudes, il est important de se protéger également des tiques. En effet, ces parasites peuvent transmettre des maladies dangereuses. Déjà source de désagrément, ces bestioles peuvent aussi vous rendre malade. Alors, découvrez les régions françaises les plus à risque et les précautions à prendre.

Reconnaître et se protéger des tiques

Les tiques, des acariens parasites, se trouvent principalement dans les zones boisées, humides et les prairies. Après une piqûre, elles restent attachées à la peau et peuvent transmettre des maladies. Pour éviter les morsures, il est essentiel de porter des vêtements longs, d’utiliser des répulsifs anti-tiques et de vérifier régulièrement son corps après une activité en extérieur.

Les risques liés aux piqûres de tiques

Les piqûres de tiques peuvent transmettre des maladies telles que les rickettsioses, les encéphalites virales ou les fièvres hémorragiques. Elles sont aussi dangereuses les unes que les autres. Seuls les risques d’encéphalite peuvent être atténués par un vaccin. Sinon, la maladie de Lyme peut entraîner divers symptômes. Parmi ceux-ci sont les maux de tête, les frissons, les fièvres et les douleurs articulaires. Généralement, 95 % des personnes atteintes de la maladie présentent une auréole rouge sur la peau. D’ailleurs, les risques liés à l’aggravation des cas sont nombreux.

Les régions à risque en France

L’Institut national de recherche pour l’agriculture, l’alimentation et l’environnement (INRAE) a mené une étude en ligne sur le sujet. Ce faisant, une plateforme nommée Citique-Tracker a vu le jour pour collecter les signalements sur les piqûres de tiques. Cette recherche s’est articulée autour des piqûres sur les humains et les animaux. Ainsi, de janvier 2017 à avril 2023, près de 72 141 cas sont enregistrés avec 61 220 cas chez les humains. Cette étude montre également que la région Grand-Est est la plus à risque. Elle enregistre plus de 9 555 cas signalés chez les humains.

Par ailleurs, voici un classement de ces signalements d’après les sources de l’INRAE basées sur Citique-Tracker :

  • Grand-Est : 9 555
  • Auvergne-Rhône Alpes : 7 716
  • Ile-de-France : 5 348
  • Nouvelle Aquitaine : 4 620
  • Bretagne : 3 361
  • La Normandie : 2 556
  • Hauts-de-France : 2 506
  • Le Centre-Val de Loire : 1 876
  • Le Pays de Loire : 1 700
  • Provence-Alpes-Côte d’Azur : 827
  • La Corse : 92
  • La Guyane : 8
  • La Guadeloupe : 3
  • La Martinique : 1

Raison pour laquelle il est essentiel d’être particulièrement vigilant dans ces régions lors des activités en plein air.

D’autres publications dans 

Cigares à la crème pâtissière

Cigares à la crème pâtissière

Fondant aux pommes mascarpone Sans Pâte

Fondant aux pommes mascarpone Sans Pâte

Grégory Lemarchal et Karine Ferri : les détails de leur rencontre révélés

Grégory Lemarchal et Karine Ferri : les détails de leur rencontre révélés

Tarte en pâte filo à la crème et aux pommes

Tarte en pâte filo à la crème et aux pommes

Astuce simple pour nettoyer le lave-vaisselle

Astuce simple pour nettoyer le lave-vaisselle immédiatement et sans frais

L’eau de cuisson déborde : le secret pour l’arrêter est très simple !

L’eau de cuisson déborde : le secret pour l’arrêter est très simple !