L’eau du robinet est-elle cancérigène dans cette région ?

Une région de France fait face à une contamination de son eau du robinet par un solvant potentiellement toxique, révélé par l’Agence Nationale de Sécurité Sanitaire. Cette molécule cancérigène soulève des questions sur son origine et les risques pour la santé. Cet article fournit des éléments de réponse à ces interrogations.

Présence d’un solvant dans l’eau du robinet

Bien que l’apparence et le goût de l’eau du robinet n’aient pas changé visiblement, des analyses ont révélé la présence d’un nouvel élément préoccupant pour la santé des habitants de cette région. Le journal « Le Parisien » a divulgué cette information, confirmée par l’ANSES. Le solvant identifié est le 1.4-dioxane, présent à différents niveaux dans les nappes phréatiques.

Contamination de l’eau du robinet : préoccupation en Île de France

Divers secteurs industriels utilisent ce solvant depuis des décennies. À savoir : le textile, la pharmacie, les cosmétiques, les peintures et les détergents. Des journalistes du « Parisien » ont soulevé la possibilité que cette molécule puisse être cancérigène. Bien que la présence de ce solvant ait été constatée dans l’eau du robinet de plusieurs régions françaises, l’Île de France est particulièrement touchée en raison de niveaux plus élevés. Certains sites de captage d’eau brute dépassent les seuils fixés par l’OMS.

Une absence de réglementation officielle en France

Suite à ces découvertes, l’ANSES mène des recherches afin de proposer de nouvelles réglementations. Bien que l’OMS ait établi un seuil pour ce solvant dans l’eau du robinet, il n’existe pas de réglementation officielle au niveau national ou européen. Les industries sont pointées du doigt, notamment en Île de France où l’eau du robinet semble plus polluée. En plus du solvant, des résidus d’explosifs et de pesticides sont également présents, certains datant de la Première Guerre mondiale.

La présence du solvant cancérigène 1.4-dioxane dans l’eau du robinet de l’Île de France suscite des inquiétudes de la part de l’ANSES. Cependant, il n’existe actuellement aucun seuil de toxicité imposé par l’Europe ou la France pour cette molécule potentiellement dangereuse. Il en va de même pour d’autres résidus altérant la qualité de l’eau potable. Les habitants de l’Île de France doivent donc prendre des précautions. Ce, en optant pour l’eau en bouteille provenant de sources connues, en attendant de nouvelles réglementations.

D’autres publications dans 

Cigares à la crème pâtissière

Cigares à la crème pâtissière

Fondant aux pommes mascarpone Sans Pâte

Fondant aux pommes mascarpone Sans Pâte

Grégory Lemarchal et Karine Ferri : les détails de leur rencontre révélés

Grégory Lemarchal et Karine Ferri : les détails de leur rencontre révélés

Tarte en pâte filo à la crème et aux pommes

Tarte en pâte filo à la crème et aux pommes

Astuce simple pour nettoyer le lave-vaisselle

Astuce simple pour nettoyer le lave-vaisselle immédiatement et sans frais

L’eau de cuisson déborde : le secret pour l’arrêter est très simple !

L’eau de cuisson déborde : le secret pour l’arrêter est très simple !