Électricité : Les coûts à payer en plus dès le 1er août

Suite à une augmentation de 15% en janvier, le tarif réglementé de l’électricité va de nouveau connaître une hausse substantielle dès ce mois d’août. Cette nouvelle hausse pourrait bien impacter les consommateurs. Les informations rapportées par Les Echos et confirmées par les ministères de l’Économie et de la Transition écologique indiquent une augmentation d’environ 10% sur les prix de l’électricité, après une première hausse de 15% en février dernier. Cette hausse intervient suite à une réduction progressive du bouclier tarifaire mis en place au cours des deux dernières années.

Le bouclier tarifaire maintenu à 37% malgré une hausse de l’électricité

Le bouclier tarifaire continuera de prendre en charge plus d’un tiers de la facture d’électricité des Français. Soit environ 37% de la facture, comparé aux 43% précédemment pris en charge.

Le gouvernement souligne que malgré cette hausse, le tarif de l’électricité en France restera parmi les plus bas en Europe. La Commission de régulation de l’énergie (CRE) avait initialement recommandé une hausse de 74,5%, mais le gouvernement a pris la décision de limiter cette augmentation à 10%. Cependant, cela n’empêchera pas une augmentation significative des factures d’électricité pour les consommateurs.

Impact sur les consommateurs et les petites entreprises

Cette augmentation entraînera une flambée des prix pour les consommateurs français, notamment avec une facture moyenne qui devrait atteindre environ 1 850 euros par an, contre les 1 700 euros précédents. Cela représente un surcoût annuel d’environ 150 euros, soit environ 13 euros par mois.

Ainsi, tous les ménages français seront touchés par cette hausse. De même que les petites entreprises et commerçants raccordés à un compteur d’une puissance allant jusqu’à 36 kilovoltampères. Le gouvernement a soumis la question des tarifs réglementés de vente de l’électricité au Conseil supérieur de l’énergie. Ce, afin de solliciter son avis sur cette prochaine augmentation.

Économies pour l’État, mais conséquences pour les Français

Bien que cette hausse permette des économies de près de 14 milliards d’euros dans le budget 2024, elle représente un coût supplémentaire pour les millions de consommateurs français. Le bouclier tarifaire de l’électricité et du gaz avait été évalué à 110 milliards d’euros entre 2021 et 2023.

La réduction du bouclier tarifaire et la fin des guichets d’accompagnement pour les entreprises très consommatrices d’énergie entraîneront des conséquences sur le portefeuille des consommateurs concernés.

D’autres publications dans 

Cigares à la crème pâtissière

Cigares à la crème pâtissière

Fondant aux pommes mascarpone Sans Pâte

Fondant aux pommes mascarpone Sans Pâte

Grégory Lemarchal et Karine Ferri : les détails de leur rencontre révélés

Grégory Lemarchal et Karine Ferri : les détails de leur rencontre révélés

Tarte en pâte filo à la crème et aux pommes

Tarte en pâte filo à la crème et aux pommes

Astuce simple pour nettoyer le lave-vaisselle

Astuce simple pour nettoyer le lave-vaisselle immédiatement et sans frais

L’eau de cuisson déborde : le secret pour l’arrêter est très simple !

L’eau de cuisson déborde : le secret pour l’arrêter est très simple !