Déclaration de biens immobiliers : Remplissez ce nouveau document pour éviter une amende !

Cette année, les propriétaires de biens immobiliers à usage d’habitation doivent impérativement remplir un nouveau document de déclaration pour le fisc. Tout manquement vous exposera à une amende, voici tout ce qu’il y a à savoir !

publicité

Nouvelle déclaration obligatoire : risque de 150 euros d’amende !

Cette nouvelle déclaration intervient suite à la suppression de la taxe d’habitation pour les résidences principales. L’objectif étant de déterminer les propriétaires encore redevables de la taxe d’habitation (résidence secondaire, logement locatif). Ou de la taxe sur les logements vacants. Il y a 73 millions de logements destinés à l’habitation en France. 34 millions de propriétaires doivent, en tout, remplir la nouvelle déclaration auprès du fisc.

publicité

En cas de déclaration incomplète ou de manquement, les concernés devront s’acquitter d’une amende forfaitaire de 150 euros par local.  

Les principaux concernés par le remplissage du nouveau document déclaratif

La nouvelle déclaration sur les biens immobiliers concerne tous les propriétaires (particuliers ou entreprises) de biens immobiliers à usage d’habitation. Que ce soit une résidence principale, secondaire, locative ou vacante.

publicité

Pour l’année 2023, si vous êtes usufruitier, propriétaire indivis, propriétaire d’une société civile immobilière (SCI), vous êtes également concerné.

Échéance et démarches déclaratives des biens immobiliers

L’échéance des déclarations relatives à l’immobilier est fixée au 30 juin 2023 pour tous les types de propriétaires (particulier, entreprise). La déclaration s’effectuera depuis l’espace « Gérer mes biens immobiliers » sur le site impots.gouv.fr. Vous aurez besoin de votre mot de passe et de votre numéro fiscal. Il faut déclarer chacun de vos biens immobiliers, un par un, dans l’onglet « Biens immobiliers ».

publicité

N’oubliez pas d’indiquer à quel titre vous occupez vos logements. Précisez aussi l’identité des occupants et la période d’occupation (situation au 1er janvier 2023) si ce n’est pas vous. L’administration fiscale a connaissance des données d’occupation. Ces même  données seront alors préremplies comme pour le cas de la déclaration d’impôts. Une nouvelle déclaration sera nécessaire seulement en cas de changement de situation.

publicité

D’autres publications dans 

caf-comment-rectifier-une-erreur-dans-vos-declarations

CAF : comment rectifier une erreur dans vos déclarations ?

fraude-aux-allocations-familiales-rsa-apl-nouvelles-regles-a-respecter-pour-eviter-les-sanctions

Fraude aux allocations familiales, RSA, APL : Nouvelles règles à respecter pour éviter les sanctions !

que-faire-si-la-caf-ne-vous-verse-pas-la-prime-dactivite

Que faire si la CAF ne vous verse pas la prime d’activité ?

ikea-nous-revele-cet-article-incontournable-qui-vous-permettra-de-bien-profiter-de-lete

Ikea nous révèle cet article incontournable qui vous permettra de bien profiter de l’été !

caf-une-aide-allant-jusqua-600-euros-pour-partir-en-vacances-cet-ete

CAF : une aide allant jusqu’à 600 euros pour partir en vacances cet été

hausse-des-pensions-de-retraite-a-la-rentree-qui-sont-les-francais-concernes

Hausse des pensions de retraite à la rentrée : qui sont les Français concernés ?