Crédit immobilier : réduisez les frais pour des économies à long terme

Le coût élevé des emprunts hypothécaires constitue un défi majeur pour les emprunteurs, mais heureusement, il existe une solution prometteuse pour réduire considérablement ces dépenses : le crédit immobilier. Cet outil est considéré comme l' »arme absolue » pour abaisser le coût d’un prêt immobilier. Ce qui offre aux emprunteurs une opportunité précieuse d’économiser sur les intérêts et de réaliser des économies significatives à long terme.

Changer d’assurance emprunteur pour réduire le coût de votre prêt

De nos jours, de moins en moins de personnes se rendent dans les agences immobilières en raison des taux d’intérêt élevés appliqués aux prêts immobiliers. Toutefois, il est possible de considérablement réduire le coût de votre prêt en changeant d’assurance emprunteur. Maël Bernier, porte-parole du courtier Meilleurtaux, explique que cette mesure est l' »arme absolue » pour réduire le coût d’un crédit immobilier.

Selon ses propos, il est possible de réaliser des économies moyennes dépassant les 17 000 €. C’est-à-dire environ 100 € par mois sur une durée de 15 ans pour un prêt immobilier. De plus, les économies sont d’autant plus importantes lorsque la durée du prêt est longue et le montant emprunté élevé.

La loi Lemoine facilite le changement d’assurance emprunteur

Depuis l’entrée en vigueur de la loi Lemoine le 1ᵉʳ juin 2022, il est devenu plus facile de changer d’assurance emprunteur. D’ailleurs, au cours des neuf derniers mois, Meilleurtaux a reçu plus de 100 000 demandes de modification d’assurance. Ce qui souligne la pertinence de cette possibilité.

Astrid Cousin, porte-parole de Magnolia.fr, explique que cette loi permet aux emprunteurs de regagner quelques précieux points de pouvoir d’achat. Pourtant, la hausse des taux a réduit la capacité d’emprunt de nombreux ménages. Grâce à cette réforme, environ 70 000 foyers ont déjà pu changer d’assurance et bénéficier d’une baisse de leurs frais de prêt.

Crédit immobilier : des économies accessibles aux ménages bien informés

Selon Maël Bernier, cette réforme est principalement sollicitée par des ménages urbains bien informés, ayant des revenus moyens dépassant 5 000 € par mois. En revanche, dans les régions rurales, la relation entre les banques locales et leurs clients est souvent plus étroite. Ainsi, le banquier peut jouer sur la corde sensible pour dissuader un client souhaitant changer d’assurance emprunteur.

Malgré cela, l’objectif initial de cette réforme, qui était de redonner du pouvoir d’achat aux ménages, a été atteint. C’est d’ailleurs ce que souligne la députée Patricia Lemoine, à l’origine de cette réforme.

D’autres publications dans 

Cigares à la crème pâtissière

Cigares à la crème pâtissière

Fondant aux pommes mascarpone Sans Pâte

Fondant aux pommes mascarpone Sans Pâte

Grégory Lemarchal et Karine Ferri : les détails de leur rencontre révélés

Grégory Lemarchal et Karine Ferri : les détails de leur rencontre révélés

Tarte en pâte filo à la crème et aux pommes

Tarte en pâte filo à la crème et aux pommes

Astuce simple pour nettoyer le lave-vaisselle

Astuce simple pour nettoyer le lave-vaisselle immédiatement et sans frais

L’eau de cuisson déborde : le secret pour l’arrêter est très simple !

L’eau de cuisson déborde : le secret pour l’arrêter est très simple !