ASE : aide sociale pour les jeunes et les enfants en difficulté !

L’Aide Sociale à l’Enfance (ASE) est peu populaire, mais cette association assure l’accompagnement des jeunes en situation de difficulté. Voici plus d’informations à son sujet !

Les cibles de l’Aide Sociale à l’Enfance

L’ASE a été fondée en 1959 et s’occupe en général des cas des enfants et des adolescents en détresse. Elle protège ces derniers des risques de danger au sein de la communauté ou de leur famille. L’association soutient les enfants, qu’importe le lieu où ils se situent, face à toutes sortes de difficultés.

L’aide sociale à l’enfance accompagne également les parents qui peinent à élever leurs enfants. Elle offre même une aide financière aux foyers qui vivent dans la précarité, mais qui sont à la charge d’enfants.

Les demandes d’interventions de L’aide sociale à l’enfance ne cessent de croître. Certains départements furent obligés de créer de nouveaux postes d’agents pour y répondre. Dans les Bouches-du-Rhône, quatre postes de plus ont été créés dans les maisons de la solidarité de l’Estaque et de Pont-de-Vivaux. Cela afin de renforcer les équipes de l’association dans cette institution.

ASE : missions et initiatives

L’ASE collabore étroitement avec les associations d’aide à l’enfance, les organismes de formations professionnelles. Mais aussi les services départementaux de la protection maternelle et infantile et les centres médico-sociaux. Elle offre une aide éducative et matérielle à domicile aux familles concernées. L’association s’occupe aussi des formalités pour placer les jeunes en famille d’accueil ou dans un établissement spécialisé si nécessaire. Enfin, L’ASE verse des allocations aux ménages éligibles selon ses critères.

L’organisation se propose de résoudre aussi les difficultés de vie des jeunes. Tel est le cas de Delphine, par exemple, une adolescente qui a souffert de l’abandon par ses parents. Fugueuse et obligée de recourir à la prostitution dès l’âge de 15 ans, L’aide sociale à l’enfance l’a rendu plus indépendante. Elle lui a également assuré une situation plus stable. Afin de maintenir un lien familial solide, le conseil départemental des Ardennes a créé 55 places d’accueil. Ces dernières étant spécifiques pour les frères et sœurs placés sous protection. Près d’un cinquième des enfants pris en charge dans le département occupent ces places.

Elle a organisé un évènement pour accompagner les jeunes dans leur recherche de travail. Plus d’une centaine de jeunes de Maisons d’Enfants à Caractère Social (MECS) ou de foyers y ont pris part. Ces derniers ont eu la possibilité d’élaborer leur CV et de recevoir des conseils adaptés selon les situations. Ils ont même pu côtoyer des recruteurs.

D’autres publications dans 

Cigares à la crème pâtissière

Cigares à la crème pâtissière

Fondant aux pommes mascarpone Sans Pâte

Fondant aux pommes mascarpone Sans Pâte

Grégory Lemarchal et Karine Ferri : les détails de leur rencontre révélés

Grégory Lemarchal et Karine Ferri : les détails de leur rencontre révélés

Tarte en pâte filo à la crème et aux pommes

Tarte en pâte filo à la crème et aux pommes

Astuce simple pour nettoyer le lave-vaisselle

Astuce simple pour nettoyer le lave-vaisselle immédiatement et sans frais

L’eau de cuisson déborde : le secret pour l’arrêter est très simple !

L’eau de cuisson déborde : le secret pour l’arrêter est très simple !